la loi de l’hormèse

Vivante, ce film avec lequel Thierry Casanovas nous initie à cette notion de santé dynamique, l’hormèse étant le terme qui nomme nos fonctions adaptives.

L’hormèse est un processus par lequel un organisme, à qui l’on administre de faibles doses d’agents générateurs de stress, normalement toxiques, se trouve renforcé et montre ensuite une plus grande résilience à des doses plus élevées de ces mêmes toxiques ou facteurs de stress.

Par exemple, l’activité physique, le jeûne intermittent et la restriction calorique et certains composés nutritionnels mettent l’organisme à l’épreuve et activent les mécanismes de résistance au stress. Dans une certaine mesure, ils sont bénéfiques, mais pratiqués en excès, ils peuvent être délétères.

Une réflexion sur « la loi de l’hormèse »

  1. Au passage, je signale que Thierry Casasnovas utilise le langage pastorien …bacteries , virus, immunité, etc.
    Cela n’enlève rien à tout ce qu’il propose et je lui tire mon chapeau pour ces témoignages intenses.
    Il reste tout un monde à découvrir qui est celui qu’a commencé à entrevoir Antoine Béchamp.
    Loin des concepts binaires de l’attaque et de la défense, je propose les lois de l’harmonie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code